Association

VIVRE à CLERMONT

Téléchargez le bulletin d'adhésion :

Le 6ème repas de quartier du 7 septembre 2019

Cette année, c’est un samedi qu’a été organisé le repas de quartier ‘’élargi ‘’ Bois-Grand, En Sérié, Tailladettes et avec les adhérents d’autres quartiers.

Les bénévoles de l’association se sont mobilisés dès le petit matin pour installer barnums, tables, chaises et ‘coin grillades’. Au menu de cette année, saucisse de Toulouse et filets de poulets sauce basquaise.

Les 45 participants sont arrivés les bras chargés de plats, entrées pour certains, desserts pour d’autres, et après l’assemblée générale de l’association Vivre à Clermont et le discours du Président, l’apéritif, qui a duré un bon moment, a permis à chacun de retrouver ses voisins mais aussi de faire la connaissance des nouveaux habitants de l’impasse. Un des nouveaux habitants a d’ailleurs été élu secrétaire adjoint de l’association.

Sous les températures très clémentes du début d’après-midi, le repas a commencé dans la bonne humeur, partageant salades composées, taboulé, moules à la tomate, quiche au thon et salade de pommes au curry, entre autre. S’en est suivi les viandes, grillées par Jean-Luc et Michel, et accompagnées d'un bon vin des Côtes du Rhône qui nous a été gracieusement offert par l'association Clermontoise "In Vino Veritas". Après le fromage, les convives ont partagés la table de desserts et fruits frais mis à disposition.

Au moment du café, une rafale de vent a soulevé les barnums et tous les participants se sont précipités sur les piquets afin d’éviter que la toile ne s’envole. Il a fallu démonter deux des tentes pour la sécurité des convives qui se sont installés à l’ombre des grands arbres environnants.

Pour ne pas déroger à l’habitude, la partie de pétanque a mobilisé la moitié des participants, les autres préférant discuter à l’ombre.

En fin d’après-midi, les boissons fraiches ont été bien appréciées et les discussions se sont prolongées. Tous sont repartis ravis de cette journée amicale et conviviale, ils se retrouveront au repas raclette organisé en janvier prochain.

Ce verre opaque a été oublié. Si il est à vous, contactez-nous !

Après les illuminations de Noël de notre quartier et pour débuter cette année 2019 aux cotés de nos voisins bienveillants, nous organisons notre Repas Raclette le Dimanche 20 janvier 2019 à 12 h.

Venez nombreux et amenez vos amis...

Vous recevrez les invitations dans vos boites aux lettres très bientôt ...

Repas de rentrée du dimanche 2 septembre 2018

Pour sa 5ème édition, ce repas de quartier s'est déroulé sur le rond-point au fond de l'impasse du Bois Grand, sous un soleil éclatant et une température digne des mois d'été que nous venons de passer.

​Le samedi matin, Jean Luc a débroussaillé le rond-point que les herbes hautes avaient envahi. Avec l'aide de Jean et de Jean-Jacques ils ont débarrassé les fossés de divers objets qui n'avaient rien à y faire (déchets divers...).

​Près de 50 riverains ont répondu présent et l'installation des tentes et tables s'est faite sans problème, le plus dur a été de trouver autant de chaises... mais les plus proches voisins ont gentiment proposé d'en porter plusieurs.

​L'Assemblée Générale s'est tenue à 12 heures en présence des adhérents. Le Président à présenté le rapport moral, le trésorier le bilan financier et les élections du nouveau bureau ont eu lieu. Jean Farré a été réélu Président, Michel Portolan a été réélu Vice-Président, Jean Luc Bacquet a été réélu Trésorier, et Valérie Bacquet a été élue Secrétaire.

Vers 12 h 30 les invités du quartier sont arrivés avec leurs mets (entrée ou dessert) et l’apéritif a pu commencer. Le rosé pamplemousse bien frais a été très apprécié. Les quiches, pizza et accras faits maison ont été « engloutis » et donc aimés de tous, lors de l’apéritif.

Après le discours du Président, qui a remercié tous les participants et l'équipe organisatrice, il a souhaité la bienvenue dans le quartier aux trois jeunes couples nouvellement installés et le repas a débuté. Jean Luc, le chef des grillades a œuvré pour le bonheur de tous, petits et grands. Saucisse, lomo et cœurs de canards n’ont pas fait un pli…

Même si chacun n’avait plus vraiment faim pour le fromage, le buffet de desserts a suscité une file d’attente importante. Flans, tartes, clafoutis, gâteaux au chocolat et même plateaux de fruits ont été pris d’assaut et ce plusieurs fois, le tout arrosé de cidre frais.

Après une bonne pause pendant le café, les plus téméraires ont débuté la partie de pétanque habituelle. Les moins audacieux sont restés à discuter à l’ombre des tentes ou des arbres environnants.

Encore une excellente journée entre voisins qui a permis de se revoir ou de faire connaissance, et donc de tisser des liens d’amitié que l’association Vivre à Clermont compte bien entretenir en organisant bientôt son repas d’hiver.

OBJETS TROUVES

Quelques objets ont été oubliés ....

Les propriétaires sont priés de ce faire connaitre pour les récupérer... Merci !

Article paru

dans

La Dépêche du Midi du

11 septembre 2018

le repas raclette du 21 janvier 2018

Ce dimanche 21 janvier, le jour s’est levé sur une météo pluvieuse, comme ces dernières semaines. Nous avons eu juste le temps d’apporter tout le matériel dans la salle des fêtes que nous étions tous trempés de la tête au pied.

Pendant que certains installaient une grande table pour les 25 convives attendus, d’autres débutaient déjà la cuisson des pommes de terre, cuites lentement au gaz, qui avaient été tant appréciées l’an dernier. Les premiers participants sont arrivés tôt pour mettre la main à la pâte en toute amitié, et les discussions sont allées bon train.

L’apéritif fut convivial et bien apprécié car il a réchauffé l’atmosphère pluviale et humide de cette fin de matinée. La présence des nouveaux voisins, qui construisent leurs maisons dans le fond de l’impasse du Bois Grand, nous a fait grand plaisir, ce sont tous des jeunes très sympathiques, ce qui va agrandir le cercle de bon voisinage.

 

Après que le Président, Jean Farré, ait fait son discours, Jean-Luc et Jean-Jacques ont allumés les deux appareils à raclette, des appareils professionnels contenant chacun une demi tome de fromage. Jackie, Valérie et Bethy avaient installé les plateaux de charcuterie, aidées par Martine et Ginette.

 

Après quelques minutes d’attente afin que les appareils à raclette soient à bonne température, les convives se sont amassés autour de la table pour récolter le précieux fromage fondu. Bien que chacun se soit servi plusieurs fois, il restait encore un peu de fromage et de charcuterie quand le dessert fut servi. Les galettes des rois, arrosées de Blanquette de Limoux, ont vu le sacre de plusieurs rois et reines.

 

Tous se sont quittés en fin d’après-midi, le ventre bien rempli et le cœur réchauffé de tant de convivialité.

Le discours du Président

Chers membres de notre association, chers amis.

 

Je vous remercie tout d'abord d'avoir répondu favorablement à notre invitation.

 

Cette réunion amicale de début d'année se veut l'occasion de mieux nous connaître et de partager un moment de détente en dehors de nos préoccupations quotidiennes.

C'est aussi le moyen de s'informer mutuellement sur la vie dans l'impasse et plus largement dans notre village.

 

Je profite de ce moment pour accueillir parmi nous les futurs-nouveaux habitants de l'impasse du Bois Grand dans l'ambiance de convivialité qui anime notre association.

 

Nous vous donnons rendez-vous pour notre repas "d'été" au rond point habituel.

Nous vous souhaitons tous nos meilleurs vœux pour 2018.

 

Je vous remercie de votre attention et vous souhaite un bon appétit.

 

                          J. FARRE, Président de VàC

L’ASSOCIATION VIVRE A CLERMONT a le plaisir de vous inviter à son

REPAS RACLETTE

Le Dimanche 21 janvier 2018 à 12 h

 

Dans la salle des fêtes de notre village

 

Merci de porter vos assiettes, verres et couverts

 

Merci de répondre avant le 15 janvier 2108

Par mail : vivreaclermont@gmx.fr

ou par téléphone au 06 89 78 27 63

Pour les membres de l’association, cotisation 2018 à jour, ce repas est gratuit.

Une participation de 12 euros sera demandée pour les visiteurs et vos amis que nous accueillerons avec plaisir. (Gratuit pour les enfants de moins de 14 ans)

Au plaisir de vous retrouver.

Illuminations Noël 2017

Chers Voisins,

Pour la quatrième année, l’Association Vivre à Clermont vous invite à participer à la magie de Noël en illuminant vos jardins, arbres, fenêtres ou maison, pour le plus grand plaisir des petits et des grands.

 

Nous vous remercions de votre participation, aussi modeste soit-elle, car même une seule illumination participera à la féérie de Noël dans notre quartier.

 

2ème réunion de quartier concernant l'aménagement de l'impasse du Bois Grand

Compte-rendu de la réunion de quartier

Impasse du Bois Grand du 19 octobre 2017

Cette deuxième réunion, organisée par le Maire de Clermont le Fort sur le sujet de la vie quotidienne dans l'Impasse, fait suite à la réunion précédente tenue sur le même sujet le 19 juin 2017.

Nous rappelons l'ordre du jour de cette première réunion, qui n'avait pas été complètement épuisé :

  • La vitesse excessive des véhicules dans l'impasse

  • Les décisions prises par l'équipe municipale (majoritaire) pour réduire la vitesse dans l'impasse (notamment l'installation d'un deuxième dos d'âne).

  • Le stationnement à l'entrée de l'impasse en lien avec le transport public (point non traité).

  • L'entretien de la chaussée de l'Impasse ("nids de poule") (point non traité).

 

Nous vous renvoyons au compte-rendu que Vivre à Clermont à rédigé de cette première réunion et qui figure sur son site : http://vivreaclermont.wixsite.com/assos

 

Mesures sur le nouveau dos d'âne.

Depuis, nous avons mesuré avec précision, à l'aide d'un laser, ce dos d'âne installé au mois de mai  2017 et confirmé qu'il ne répondait pas aux normes : trop haut et trop court.

Ceci a été notifié au Maire avec la fourniture d'un document indiquant les normes auxquelles doivent satisfaire ce type de ralentisseur et les conséquences de responsabilité pour la Mairie dans le cas où un accident surviendrait sur cet obstacle non conforme.

 

Réunion du 19 Octobre.

L'ordre du jour de cette deuxième réunion était le suivant :

  • Le retour d'expérience de l'usage du deuxième dos d'âne.

  • Les enseignements de la mesure de la fréquentation et de la vitesse effectuée en août et en septembre dans l'impasse

  • Les conseils techniques formulés par les agents du service voirie du SICOVAL à l'occasion d'une récente réunion de travail.

 

Elle s'est tenue dans la salle du Conseil Municipal et à débuté à 20h30. Douze personnes ont assisté à cette réunion, qui était présidée par Christian Hugues, Maire.

 

Celui-ci a d'abord commenté une entrevue qui avait été sollicitée par Gilles Mesnager, qui a eu lieu quelques jours avant dans l'impasse près du nouveau ralentisseur.

Gilles était accompagné de sa fille et d'un ami handicapé moteur dont le véhicule spécialement aménagé a été endommagé au passage du dos d'âne. Un membre du service voirie du SICOVAL était aussi présent pour apporter des conseils techniques.

A titre de démonstration, Christian Hugues accompagné de Gilles, à franchi avec son véhicule le dos d'âne à 30 km/h "sans rien casser", mais avec un sérieux bond au passage, …

Puis le maire est monté dans le véhicule aménagé et surbaissé et a passé le dos d’âne à 3 km/h, et il a pu constater que le véhicule touchait malgré la très faible vitesse.

 

Le Maire a ensuite exposé en détail le résultat des mesures de la vitesse et de la fréquentation des véhicules légers et des poids lourds dans l'impasse, durant la période du 30/08/2017 au 12/09/2017 effectuées par le SICOVAL.

Les mesures ont été effectuées dans le sens D35 --> Impasse (sens 1) et Impasse --> D35 (sens 2). Les graphiques fournis sont donnés en annexe. (A télécharger au bas du document)

 

Il en ressort qu'à l'endroit où était placé le compteur, aux environs du N°4 de l'impasse, c'est à dire avant le 1er et le 2° ralentisseur en venant de la D35, qu’environ 720 véhicules ont transité dans les deux sens durant cette période.

 

Ainsi, à cet endroit :

 

- 18 % des véhicules ont circulé entre 0 et 30 km/h,  

- 46 % entre 30 et 40 km/h

- 32 % entre 40 et 50 km/h

- 4 % entre 50 et 60 km/h

- 3 véhicules ont été mesurés à plus de 60 km/h dans le sens de la sortie, 0 dans l'autre sens.

Ceci démontre que l'ajout de ce deuxième ralentisseur placé aux ¾ de l'impasse n'a évidemment aucun effet sur les vitesses de passage à cet endroit et que les véhicules dans le sens vers la sortie (sens 2) accélèrent après avoir vu où se situent les ralentisseurs...

On peut donc en conclure que le 2° dos d'âne aurait dû être plus logiquement placé à l'entrée de l'impasse et non à cet endroit qui n'apporte pas de solution et pénalise inutilement et injustement les quelques habitations situées au-delà.

 

La question est posée au maire de savoir combien d’habitants de l’impasse se sont plaints pour qu’il décide de faire poser ce deuxième dos d’âne. Sans rentrer dans les détails, seuls deux foyers ont été désireux de cette solution, qui ne satisfait pas 31 habitants qui ont signés une pétition, toujours en cours, contre ce dos d’âne, que l’association remettra au maire lorsque tous les habitants auront pu être approchés. Sans remettre en cause le problème de vitesse dans l’impasse, la pose de ce ralentisseur qui n’est pas dans les normes ne fait pas l’unanimité.

 

Le maire indique qu'il envisage de faire rapidement "raboter" et allonger ce ralentisseur pour l'amener aux normes, ce qui serait de toute façon la moindre des choses. Il ne faudrait quand même pas multiplier ce type d'obstacle dans une impasse de 400 m de long,…

 

D'autres dispositifs, dits "plus doux", peuvent être proposés, par exemple :

 

  • Chicanes de potelets en plastique jaune, qui obligent à réduire la vitesse sans traumatiser passagers et véhicules (vu au Vernet). Ceci serait bien adapté à dessiner des places de parking à l'entrée de l'impasse pour les usagers du TAD. Un projet sur ce principe, proposé par l'association, a été présenté en réunion.

  • Panneaux "radar" indiquant la vitesse et clignotant en cas de dépassement, trop chers pour le Maire.

  • Peinture au sol rappelant la vitesse limite,

  • Bandes rugueuses, mais qui présentent l'inconvénient de générer un fort bruit au passage.

 

Une consultation à main levée des participants indique à une large majorité qu'ils approuvent la solution, logique a priori, qui consiste à déplacer ce ralentisseur de sa position actuelle, où il est inefficace, et à le placer dès l'entrée de l'impasse, où il rappellera immédiatement aux véhicules qui se présentent, que la vitesse de circulation dans l'impasse doit être impérativement réduite au dessous des 30 km/h maximum indiqués sur les panneaux.

 

Sur le sujet du parking pour les usagers du TAD, s'ensuit une longue discussion animée où Gérard Boudon fait part de ses réserves sur les places de parking (5 par exemple dont 1 place réservée pour accès aux personnes handicapées) et l'éventuel busage du fossé bordant son terrain, ainsi que sur la nécessité de créer une aire de retournement.  

Il est demandé de placer une armature de parking à vélo au plus près de l’arrêt du bus.

Il est demandé aussi au maire d’organiser une réunion de quartier un samedi matin pour voir avec les riverains concernés où pourraient être placées les places de parking afin que cela ne gêne pas l’entrée ou la sortie des habitants de l’endroit.

 

Par ailleurs, Christian Hugues fait remarquer que les usagers du TAD viennent souvent de zones très éloignées pour accéder à la station Bois Grand tête de ligne, saturant facilement les parkings.

La mairie a fait la demande de créer la tête de ligne au Fort de Clermont, plus à même d'assurer le parking et contribuant aussi à la fréquentation du cœur de village.

 

La conclusion unilatérale du maire en fin de séance a été :

  • Reprofiler le dos d’âne de la fin de l’impasse

  • Faire une enquête après des habitants en proposant plusieurs solutions (3 ralentisseurs, chicanes, marquage au sol…)

  • Faire tracer des places au sol pour 5 places de parking au plus près de l’arrêt du TAD

 

Dernier point abordé où nous faisons part d'une demande de Madame Josette REY pour enterrer les lignes aériennes Électricité et Téléphone et créer une voie piétonne le long de l'impasse, opérations qui par ailleurs sont souhaitées par de nombreux riverains.

Christian Hugues répond qu'avant tout c'est une question de budget et que ça peut coûter très cher,…

Il a accepté toutefois de procéder à une budgétisation approximative de telles opérations, pour voir si elles seraient envisageables à court terme.

 

La séance est levée aux environs de 22h15.

 

                                               Compte-rendu rédigé par le bureau de Vivre à Clermont le 20 octobre 2017.

Le repas de Quartier du 2 septembre 2017

Chers voisins et chers amis.

 

Je suis très heureux de vous voir ici aujourd'hui réunis nombreux pour ce 4ème repas amical des riverains de l'Impasse, sous un soleil modéré mais nécessaire… et je vous remercie d'avoir répondu présent en ces temps de rentrée, toujours un peu chargés.

 

Je voudrais aussi accueillir chaleureusement les nouveaux arrivants dans l'Impasse, et futurs adhérents à notre association, et leur souhaiter une vie agréable et conviviale dans ce lieu encore préservé.

 

Je ne saurais terminer cette courte intervention sans remercier l'équipe qui m'accompagne avec bonne humeur, dévouement et efficacité dans toutes nos réalisations :

 

Bethy et Jean-Jacques pour la rédaction des documents et leur distribution, la tenue du site et du mail de l'association, les approvisionnements divers, l'organisation des manifestations, etc…

 

Jean-Luc, notre trésorier, et Valérie, pour le prêt et l'installation des barnums, la préparation et la cuisson, la participation active aux différentes manifestations et à l'intendance en général.

 

Je remercie aussi Yannick qui nous fournit à chaque fois en tables et tréteaux.

 

Je n'oublie pas non plus les absents d'aujourd'hui qui, vous le savez, ont toujours tort !

 

Bon apéritif et bon appétit à tous.

Malgré la fraicheur matinale, l'installation des barnums et des tables et chaises s'est faite sans encombre, avec l'aide de Nicolas, nouvel habitant de l'impasse.

Dès 12 heures, les premiers adhérents sont arrivés pour assister à l'Assemblée Générale,

présidée par Jean, notre Président, bien entouré de Jean Luc, le trésorier, et de Michel, le vice président.

L'apéritif ne s'est pas fait attendre car le soleil commençait à chauffer

et les participants arrivaient par vague.

Les 32 convives ont pu prendre place à l'ombre pour un repas où chacun

avait porté soit une entrée, soit un dessert. Jean Luc, notre chef grillade,

s'est occupé de cuire la saucisse de Toulouse ainsi que du Lomo, très apprécié.

La table des desserts était plus qu'abondante et la plupart des convives s'est

fait un point d'honneur à les gouter tous...

Après un bon café, la traditionnelle pétanque à pu commencer. Deux équipes de cinq joueurs se sont affrontées, soit un total de 20 boules plus le cochonnet....difficile de retrouver les siennes ! Comme d'habitude, les meilleurs ont gagnés !

Le mot du Président ...

La journée en images

Un nouveau dos d'âne dans le fond

de l'impasse du Bois Grand !

Quelle surprise, en rentrant chez nous, le soir du 18 mai 2017 !  Nous avons sauté sur un deuxième ralentisseur qui vient d’être mis au fond de l’impasse du Bois Grand.

Avec la nuit tombante et le manque de signalisation, nous ne l’avons vu qu’au dernier moment….

 

Enquête faite auprès des voisins proches, personnes n’était au courant !!

 

Nous avons pu entendre :

 

« Quelle honte de ne pas être au courant !!! quel argent gaspillé et quel exemple de démocratie participative »

« Je me demandais pourquoi tout ce bruit avec des engins de chantier... »

« Ce dos d'âne ne parait pas aux normes, il est très haut et n’est pas praticable à 30 km/h ...»

« Faites attention en venant chez nous… »

 

Notre association, par l’intermédiaire de notre Président, a demandé un rendez-vous au maire, qui s’est empressé de convoquer une réunion de quartier le 19 juin 2017. Nous vous remercions de vous être déplacés aussi nombreux, car la sécurité dans notre impasse concerne tous les habitants, du début à la fin de celle-ci.

 

Vous pouvez consulter le compte rendu de cette réunion de quartier

Un article sur les dépenses publiques inutiles concernant ce ralentisseur est paru dans La Dépêche du Midi le 22 mai 2017 :

Le nouveau ralentisseur installé proche du fond de l'impasse./DDM

Clermont-le-Fort (31) Des dépenses publiques inutiles

22/05/2017 -- La Dépêche du Midi



Une fois la surprise passée de voir qu'un ralentisseur de type «gendarme couché» a été installé devant chez eux, les riverains de l'impasse du Bois Grand ont laissé éclater leur colère. Sur place on constate que ce ralentisseur est particulièrement inutile, car la circulation routière dans l'impasse est très faible, et qu'il existe déjà un ralentisseur 100 mètres plus loin vers son entrée. Installation d'autant plus inutile que de nombreux nids-de-poule en formation font office de ralentisseurs.


«En tant que riverains, nous n'avons pas été prévenus par la mairie de ces aménagements. Je suis profondément choqué par ce manque de concertation avec les usagers quotidiens de cette voie de circulation. Celle-ci est par ailleurs mal entretenue et de multiples nids-de-poule mériteraient plutôt d'être comblés que d'installer sans concertation ce type d'obstacle qui peut s'avérer dangereux », déclaré Jean Farré président de l'association Vivre à Clermont.

Il ajoute :
«À l'heure
où les économies sont mises en avant, c'est un gaspillage inutile de l'argent du contribuable. Personne n'a pour le moment compris à qui profite cet aménagement, ou bien s'agit-il tout simplement d'un raté de l'administration qui avait en fait pour mission de réparer la chaussée ?»

La Raclette de Nouvel An

Le samedi 21 janvier 2017, vous avez été conviés au "repas d'hiver" de notre association.

Dans la salle des fêtes de notre commune, nous nous sommes retrouvés une quarantaine autour de trois machines à raclette traditionnelles.

Les trois demi fromages ont été très appréciés, ainsi que les pommes de terres cuites avec douceur...

La charcuterie n'a pas attendue son reste et tous, petits et grands, se sont régalés de la chaleur du repas et de la convivialité de l'ambiance.

Les photos :

© 2023 by CREATIVE EVENTS. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now